• Nathalie Giraud Desforges

Les tétons aussi sont une source de jouissance


Ou comment allier masturbation et caresse des tétons, zone érogène à haut potentiel orgasmique pour pouvoir s'endormir ...

Un récit d' Indiana Joy, un de nos testeurs de sextoys


Alliance de plaisir à deux mains


L’autre soir je n’arrivais pas à m’endormir et je sais que la masturbation peut aider à trouver le sommeil.

Je me sais sensible des tétons, j’ai donc délicatement titillé l’un d’entre eux pendant plusieurs minutes. Mon mamelon s’est durci grâce à la pression exercée. Dans le même temps j’ai senti mon sexe grossir jusqu’à être à l’étroit dans mon boxer.


Cela m’a donné envie de conjuguer les 2 plaisirs.

Si j’ai deux mains c’est bien pour qu’elles servent.


Dans le sein des saints, une zone érogène à part entière


Mon sein était comme électrisé par l’excitation de ma masturbation et lui aussi semblait prendre du volume et était vraiment dur. Tant et si bien que je devais mordre mon oreiller pour couvrir mes gémissements de plaisir.


Mon sexe n’était pas en reste et mes délicates attentions portaient leurs fruits en me faisant mouiller du gland. Cela me permettrait de délicatement faire des petits ronds avec mon index sur le sommet de la couronne. Baignant dans le jus de mon plaisir, jusqu’à avoir la main bien trempée, j’ai eu envie de passer d’une zone érogène déjà bien chaude, à une autre.


J’appris ainsi, que mes seins aimaient  être caressés par un autre liquide que le produit pour la douche.

Ma respiration était courte à cause de l’orgasme qui montait.

L’inversion des mains sur mes 2 points de plaisir me voyait maintenant plein de jus dans dans la main qui pinçait mon sexe à force de le branler maintenant à pleine main jusqu’à la hampe.


Nouvelle technique de massage des tétons


J’ai essayé une autre chose nouvelle, pour moi me pincer très fort le mamelon puis de relâcher l’étreinte pour agacer le bout en l’effleurant.

Là j’ai du m’enfoncer la tête dans l’oreiller car ma queue qui dégoulinait du jus de plaisir avait encore grossi et était plus dure que jamais.

Je sentais que la sève allait sortir car mon cas ventre avait des spasmes de plaisir .

N’en pouvant plus et pour accélérer l’immersion de mon calbute, à venir, j’ai encore tordu mon sein et tel un geyser j’ai enlevé la main pour la passer au dessus de mon sous-vêtement . La pression a été phénoménale et je l’ai ressenti comme si ce liquide poussait pour déchirer le vêtement.


Épuisé par ce que je venais de vivre, je me suis endormi comme un bien heureux.

Chères lectrices, chers lecteurs si vous avez aimé ce témoignage je vous demande de liker, commenter et partager sur les réseaux sociaux.


À bientôt, pour un nouveau témoignage ou un nouveau test produit.

Indiana Joy, l'aventurier des plaisirs nouveaux





Photo crédit : Image par Image par Deep Khicher de Pixabay






#sexualiteludique #masturbation #orgasme #massagesein

96 vues