coupleaction.jpg

Définition,traitements,

ÉJACULATION

Sextoys &

PRÉMATURÉE


par Nathalie Giraud Desforges,
sexothérapeute,
fondatrice de Piment Rose

ejaculationprecoce.jpg

Selon des études récentes, il y aurait entre 20 et 30% d'hommes qui auraient un problème d'éjaculation prématurée aussi appelée précoce (EJP)

L'EJP est ainsi définie lorsque l'éjaculation intervient moins de 120 secondes / 2 minutes dans le coït, après la pénétration, voire avant même que le pénis ne pénètre dans le vagin.

C'est un motif de consultation courant à mon cabinet de sexothérapie.

Si l'homme est le premier à en souffrir, sa partenaire peut aussi souffrir des conséquences de cette condition avec souvent une impossibilité à avoir du plaisir ou à atteindre l'orgasme pour peu qu'il n'y ait que la carte de la pénétration qui se joue dans la relation sexuelle.

Ce qui amène souvent de multiples frustrations, des non-dits et des disputes dans le couple.

Définitions de l'éjaculation prématurée (EJP)

Pour avoir reçu de nombreux patients à mon cabinet, leur propre définition diffère d'un homme à l'autre !

Pour l'un, "tenir 10 minutes est largement insuffisant" quand pour l'autre la simple pression de son sexe contre la vulve de sa femme provoque l'éjaculation.

Ses causes sont variées. Elles peuvent être psychologiques, comportementales, neurobiologiques ou génétiques.

 

Si les définitions sont différentes selon les pays et les sexologues, l'EJP se retrouve dans trois critères :

  1. une éjaculation qui survient avant que l'homme ou sa partenaire ne le souhaitent, trop rapidement et ce, systématiquement ou très souvent - Certains n'ont pas la possibilité de retenir leur excitation et éjaculent avant la pénétration => une éjaculation « ante portas », c'est à dire avant l'entrée. C'est ce critère qui est aujourd'hui reconnu internationalement.

  2. une incapacité à « retenir » ou à contrôler l’éjaculation

  3. des répercussions psychologiques négatives

 

Il faut toutefois souligner que l'EJP, lors des premiers rapports sexuels ou d’une nouvelle relation, est NORMALE. Anxiété, embarras, inconnu, malaise, sur-pression, alcool et autres sont des facteurs souvent présents qui amènent à une non maitrise de l'excitation. Rien d'anormal donc !

L'EJP ne devient problématique que si et seulement si, elle persiste et qu’elle constitue une gêne réelle.

On distingue :

  1. l’éjaculation prématurée primaire qui est présente à chaque rapport, avec des partenaires différentes, depuis le début et durant toute la vie.

  2. l’éjaculation prématurée secondaire ou acquise qui apparaît alors qu’elle n’était pas présente lors des précédents rapports sexuels.

Il y a comme un "avant " et un "après". Elle est généralement associée à une maladie sous-jacente comme une prostatite chronique, un trouble érectile ou neurologique, du diabète ou à un problème psychologique

Éjaculateur précoce

La meilleure définition semble être celle qui dit : "est appelé éjaculateur précoce celui qui éjacule avant de l'avoir désiré."

Donc toute éjaculation qui échappe complètement au contrôle de la volonté est précoce. L'éjaculation non contrôlée peut se passer en fait dans d'autres circonstances que le rapport sexuel. 

Parfois à la simple vue de scènes érotiques, au cours de slow lors de soirées chez le jeune homme souvent, le simple fait du rapprochement peut générer "la tâche dans le caleçon".

Il y a donc une variabilité très importante de l'éjaculation non contrôlée et qui dépend :

  • de l'environnement

  • de la charge érotique

  • de l'état émotionnel

  • de facteurs biologiques comme une hypersensibilité du gland par exemple

Les différents types d’éjaculation précoce

Ci-dessous les 4 formes d'éjaculation précoce les plus courantes :

 

  • Le manque d'expérience, en particulier chez le jeune homme.

  • Chez un homme plus âgé, il s'agit très souvent d'un manque de connaissance de son corps et de ses ressentis allié souvent aussi à une masturbation très rapide et forte. Une sexothérapie peut donner des clés de compréhension et d'apprentissage pour résoudre ce problème.

  • Le trouble de la personnalité lié à des comportements particuliers. L'homme est en tension perpétuelle. Il a tendance à vouloir précipiter tous les actes de l'existence (amour comme travail), tendance au bégaiement ou intolérance aux chatouilles, tendance irrépressible à casser les objets. Ces tendances sont caractéristiques avec très souvent un sentiment de honte associée qui ne permet pas à la personne de consulter ou qui lui fait "rater" son RDV chez le sexologue / sexothérapeute, ce qui va renforcer la honte et donc le trouble.

  • Éjaculation précoce se déroulant sur fond de mésentente conjugale. Le sentiment d'insécurité entraîné par ce conflit aggrave la précocité de l'éjaculation.

  • L'éjaculation précoce de celui qui ne voit pas le problème. Il se préoccupe de son plaisir personnel et se soucie peu ou pas du tout du plaisir de sa partenaire jusqu'à ce qu'il y ait un changement de partenaire et ou de circonstances !

 

Le manque d’expérience et de connaissance du fonctionnement de son corps est la forme d'EJP que je retrouve le plus fréquemment lors de mes consultations en sexothérapie.

Les différents comportements de l’éjaculateur précoce

L'homme qui reconnait ce problème chez lui vient souvent en consultation en se qualifiant de très / trop sensible / avec une hyper excitabilité et un niveau de tension et de contrôle permanent (sauf dans le champ de la sexualité et de l'éjaculation en particulier)

Une part de lui se focalise sur le problème ("il faut que je me retienne / pourvu que ça marche...") alors qu'une autre essaie de se concentrer sur des pensées que j'appelle "douche froide" (impôts, belle-mère, etc...)

Puis il va essayer d'éviter de plus en plus les rapprochements physiques.

La tendresse se fait plus rare, les heures devant les jeux vidéos, la télé, l'ordinateur.. plus longues

Les préliminaires deviennent une quasi souffrance lui renvoyant l'impossibilité de se retenir et l'incompréhension voire la frustration grandissante de sa partenaire.

L'éjaculation prématurée 

lors des premiers rapports sexuels ou d’une nouvelle relation est NORMALE

Les causes (ou plutôt les raisons)

Pour cela je citerai le Dr Mimoum, sexologue et andrologue :

 

  • Ignorance de l'apprentissage de son propre corps, des signes avant coureurs de l'éjaculation, des façons de distancier l'excitation trop intense n'ont pas été correctement apprises par l'homme. Et par la suite, son angoisse d'éjaculer trop tôt l'empêche de percevoir l'imminence de l'éjaculation et donc de moduler son excitation.

  • La peur des femmes : bien souvent en particulier si l'éducation s'est faite dans un milieu féminin, l'éjaculateur précoce manque de l'agressivité suffisante pour pénétrer une femme et préfère donc inconsciemment raccourcir au maximum la pénétration : l'éjaculation le libère. Mais on voit surtout des hommes dont l'éducation les a éloigné des femmes. Ils ne la connaissent pas.

  • Les problèmes de couple : l'éjaculation précoce peut être le signe révélateur d'un problème conjugal : mépris ou rejet de l'homme par la femme (lié ou non à des problèmes survenus dans l'enfance de celle-ci).

  • Mais il peut aussi s'agir d'une punition que l'homme inconsciemment inflige à sa partenaire, lui interdisant au moyen de cette éjaculation précoce l'accès au plaisir. C'est donc un problème à doubles facettes.

  • Les comportements antérieurs : certains comportements peuvent être à l'origine d'éjaculation précoce : acte sexuel dans un lieu où l'on craint d'être surpris (voiture, chez les parents.). Retrait avant éjaculation utilisé comme méthode contraceptive. Masturbation clandestine et culpabilisée durant l'adolescence.

  • Couple ayant une apparente connivence dans la vie sauf dans le strict domaine sexuel.

Selon mon expérience de sexothérapeute, je rajouterai que la méconnaissance du fonctionnement du pénis, de l'érection et de l'éjaculation est révélatrice du manque d'éducation sexuelle en France.

Les traitements pour l'éjaculation précoce

Je reprends la liste donnée par le Dr Mimoun. Il en existe différents types pour aboutir à un contrôle de l'éjaculation.

 

  • Le squeeze

Principe : dès que l'homme ressent l'imminence de l'éjaculation, sa partenaire lui comprime le gland, bloquant net cette éjaculation. Cette technique nécessite la parfaite collaboration de la femme ; elle est la plus ancienne et n'est pas particulièrement pratique.

  • La thérapie sexo-fonctionnelle

Elle comprend 10 à 15 séances programmées de façon précise, méthode intégrative, utilisant le stop and go, la relaxation, la respiration, le travail sur le périnée... Elle a le plus de succès à ce jour.

  • L'hypnose

Le sexologue (ou l’hypnothérapeute) formé grâce à l'hypnose lutte contre l'angoisse née de l'échec des relations sexuelles antérieures. Il induit par ailleurs des suggestions post-hypnotiques (après l'hypnose) qui renforcent l'effet.

  • Le stop and go

Cette technique consiste à s'immobiliser dès que la sensation d'éjaculation survient. Mais cela nécessite un certain niveau de contrôle.

  • Il existe aujourd'hui un médicament, la Dapoxétine , que l'homme prend à la demande , avant le rapport sexuel . On utilisait, auparavant l'effet secondaire d'un anti-dépresseur, la Paroxétine.

  • On peut enfin utiliser les gels anesthésiants mais ceci est peu satisfaisant.

Je rajouterai à cette liste, le travail sur :

Sextoys, masturbation et éjaculation prématurée

Selon mon expérience, il existe à mon avis plusieurs sextoys qui aident l'homme à :

  • mieux connaitre les réactions de son corps

  • mieux gérer la "prise en main de son sexe" et de son plaisir

  • différencier l'orgasme de l'éjaculation

Quand vous demandez aux hommes s'ils ont des façons différentes de se masturber, la réponse est à 90% négative.

La voie de l'orgasme est telle l'autoroute de plaisir. Ils rentrent à un point donné et en sortent toujours quasi de la même façon. Il n'y a ni chemins de traverse ni routes départementales à explorer

À la main différemment

La proposition est pour l'homme de mettre la main sur son sexe d'une autre façon. Vous êtes droitier, essayer d'être gaucher. L'objectif est que le corps et le pénis puissent réagir différemment et apprennent des sensations autres que celles qu'ils connaissen tdéjà connues.

Plutôt que de vous masturber - terme souvent très chargé en culpabilité dès l'adolescence parfois - pourquoi ne pas changer le terme à "vous honorer" en vous centrant sur vos sensations. Vous regardez ce qui se passe sous vos doigts et vous respirez...

Attention, l'apnée / retenir votre souffle (et vous crisper) favorise l'éjaculation précoce !

Alors que la respiration consciente permet une meilleure diffusion du plaisir, un meilleur contrôle de la montée de l'excitation et une maîtrise améliorée de l'éjaculation

Lubrifiants

La masturbation se fait souvent à sec. L'utilisation d'un lubrifiant à base d'eau se rapproche plus des sécrétions vaginales.

Celui à base de silicone est idéal pour un effet glissant et coulissant plus long ce qui change les sensations et permet de découvrir de nouvelles façons de s'auto-érotiser pour un homme.

C'est aussi une autre façon de faire re-connaissance avec son corps.

Afin de retrouver les sensations de chaleur au creux du vagin, pensez à chauffer légèrement votre lubrifiant en passant le tube sous l'eau chaude.

La gamme des lubrifiants intimes Mixgliss à base d'eau est tout à fait appropriée ou bien celle de EasyLove à base de silicone

Masturbateurs

Les masturbateurs pour homme aussi appelés gaines à pénis sont une autre façon de se ré-éduquer. Il en existe plusieurs modèles plus ou moins sophistiqués.

Pour le travail sur l'éjaculation prématurée, je recommande plutôt un sextoy réutilisable et lavable comme le masturbateur Malesation qui dispose :

  • d'une longue gaine,

  • d'un étui qui permet de le caler dans les coussins afin de faciliter les mouvements du bassin

  • d'une forme réaliste de vulve

A ce stade, la vibration n'amène rien de plus pour résoudre le problème de l'éjaculation précoce.

Et bien sûr pensez à ajouter du lubrifiant !

Stimulateurs prostatiques

S'il semble un peu étrange de présenter les masseurs prostatiques comme aide dans le traitement de l'éjaculation prématurée, ils ont pourtant leur place !

En effet leur utilisation permet à l'homme de :

  • prendre son temps

  • se centrer sur ses ressentis internes. De fait, cela lui permet de mieux calibrer ses sensations.

  • exercer ses muscles PC, ceux du périnée

Je recommande la gamme des Aneros avec en particulier le stimulateur Helix pour débuter dans l'exploration.

Le PACK économique Aneros Helix TRIDENT avec douche anale, gel lubrifiant intime et cockring est étudié pour !

Quelle attitude adopter ?

  • Si la personne se définit comme un éjaculateur précoce ou que qu’elle se considère comme tel (ce qui revient au même), il est vraisemblable qu’elle ne sait pas très bien comment aborder le problème, voire qu’elle en a honte.

  • Si ce problème survient avec sa partenaire régulière, la première chose est de lui en parler, une fois qu’il y a suffisamment de confiance pour envisager de le faire.

  • => Montre que la personne a conscience du problème.

  • Essayer de résoudre soi-même le problème grâce au stop and go surtout ou se faire aider et prescrire la Dapoxétine par exemple peut aider.

  • En cas de non amélioration ou d'emblée si possible, il vaut mieux consulter un sexologue / sexothérapeute !

Achetez un Aneros certifié !